Tout l'art de la Pyrotechnique

Le feu d’artifice hier et aujourd’hui

 

Le premier feu d’artifice fut tiré place des Vosges à Paris en 1615 pour célébrer le mariage du roi Louis XIII avec Anne d’Autriche.

 

Evolution technologique du feu d’artifice

 

À l’époque, seule la poudre noire est employée et complétée par de la poussière d’argent ou d’or pour obtenir des éclats jaunes et blancs. Avec les progrès de la chimie au XIXe siècle les couleurs font leur apparition. Mais à cette époque, des pyrotechniciens renommés comme Ruggieri utilisent encore des composants très toxiques comme l’antimoine pour obtenir une palette de couleur plus étendue. De nos jours, les pyrotechniciens intègrent des composés comme le sodium, potassium, baryum ou cuivre. Porté à haute température, chacun de ces composants chimiques permet d’obtenir une couleur bien précise.

 

L’Italie a apporté une contribution significative en introduisant des feux d’artifice colorés. Jusqu’au XIXe siècle, seuls des feux d’artifice orange, or et argent ont été donnés.. Au cours des années 1830, les chercheurs ont ajouté du sel métallique et une poudre chlorée à la composition du feu d’artifice, pour obtenir diverses couleurs. L’ajout de strontium a donné une couleur rouge, le baryum a donné du vert, le bleu a été obtenu à partir du cuivre et le sodium a été utilisé pour le jaune. Le chlorate de potassium, le magnésium pur et l’aluminium ont également été utilisés pour fabriquer des feux d’artifice plus brillants. De nos jours, les chercheurs se concentrent sur les feux d’artifice avec moins de fumée. Depuis 2004, Disneyland en Californie, a commencé à remplacer la poudre à canon dans les feux d’artifice avec de l’air comprimé; et des minuteries ont été utilisées pour faire exploser les bombes d’artifice

 

 

feu d'artifice

 

Le spectacle pyrotechnique clou de la fête.

 

Au XVIIIe siècle les feux d’artifice sont très en vogue. Très onéreux, ils deviennent rapidement un symbole de fête et de magnificence. Le Premier et le Second empire remettent à la mode les spectacles pyrotechniques. Pour la première fois, la IIIème République l’adopte pour commémorer le 14 juillet déclaré fête nationale. Depuis, 75% de communes françaises tirent un feu d’artifice pour commémorer cette date. Dans le monde entier, toutes les grandes manifestations populaires programment un spectacle pyrotechnique pour célébrer un événement. Les festivals de feux d’artifice se sont également multipliés. Ils attirent à Cannes, Montréal ou Hanovre des milliers de spectateurs.

 

feu d'artifice

 

La Chine leader sur le marché des feux d’artifice

 

Cependant, de nombreux pays ont davantage contribué au développement des feux d’artifice; aujourd’hui, la Chine est le plus grand fabricant de feux d’artifice dans le monde. Les recherches pour l’avancement des feux d’artifice se poursuivent toujours, de sorte que nous pouvons nous attendre à des compositions plus spectaculaires à l’avenir.

La chine consomme 75% de la production mondiale de feux d’artifice et de pétards fabriqués pour la majorité dans le Hunan dans le centre du pays. Depuis 2000 ans, ce pays a toujours été le premier consommateur et producteur. En 2016, le volume des exportations de la fabrique de Lliuyang, représentait 2,76 milliards de yuans. 60% des exportations chinoises dans ce domaine sont à destination du marché européen et nord-américain. Cependant, de nouveaux marchés émergent avec en tête les pays du Golfe et notamment Dubaï.

 

Share Page

Close